dans l'extrait suivant, le morceau commence en hadari, puis passe en gubbahi à la 1'50'', puis en dridka à 3'07''