Il s'agit d'une variante du adani, toujours en 4/4. Cet extrait est interprété par le compositeur Rachid Magid